Sauvegarder ses données efficacement pour ne jamais les perdre!


Devant un nombre de médias, de photos et de souvenirs numériques de plus en plus important, il peut se poser la question de comment faire pour protéger ses données informatique à travers le temps. En informatique, comme partout ailleurs, le risque zéro n’existe pas. Cependant, nous pouvons faire en sorte de le rapprocher le plus possible de zéro.

Voyons les différentes méthodes de sauvegardes courante, comment les combiner entre elles pour maximiser la sécurité de vos données et surtout, quelle sont les solutions lors d’un accident de parcours.

 

Une sauvegarde à l’épreuve du temps, pour quels fichiers?

 

Sur votre ordinateur se trouve deux principaux types de fichiers. Les fichiers de votre système d’exploitation pour commencer, que vous soyez chez Windows, Mac ou Linux, vous avez de très nombreux fichiers permettant de faire fonctionner correctement votre ordinateur. Par la suite, il y a également les fichiers relatifs aux logiciels que vous avez installés sur votre machine.

La perte des fichiers système est ennuyeuse mais vous pouvez relativiser. En effet, même perdu, il est toujours possible de réinstaller votre système après un formatage du , puis de réinstaller vos logiciels. La principale contrainte de cette perte est le temps passé à remettre en place votre environnement informatique, mais aucune donnée personnelle n’est alors perdue.
Le second type de fichier est justement, les données personnelles et les fichiers multimédias. Ces fichiers là sont bien plus précieux que les précédents, chacun de ces fichiers est une touche personnelle sur votre ordinateur que seul vous possédez. Que ce soit des fichiers de comptabilités, des fichiers textes qu’on a écris ou les dernière photos et vidéo de vacances. Si ces fichiers sont perdus, ça sera définitif!
On peut donc conclure que sur votre disque dur il y a deux types de données. Les données du système d’exploitation et des programmes dont la sauvegarde n’est pas primordiale car jamais perdu définitivement. Et les fichiers de types documents personnels et fichiers multimédias personnelles comme les photos, pour lesquels la sauvegarde est essentielle pour ne pas les perdre après un accident de disque dur par exemple.

 

Les supports de sauvegardes

 

Pour la maison, il y a plusieurs possibilités de sauvegarde plus ou moins automatiques et plus ou moins chère.

 

Les disques durs externes

Ils sont amovible et transportable, ils sont sollicités moins souvent que le disque dur interne qui contient le système d’exploitation de votre ordinateur et par conséquent à moins de chance d’être altéré. C’est une solution pas hors de prix et peu encombrante. Cependant, une seule copie de vos fichiers sur un disque physique ne mettra pas vos données à l’abri en cas d’une panne de disque. Si vous avez suffisamment de place je vous conseille de conservé une copie de vos fichier sur votre ordinateur et une copie sur le disque dur externe pour les fichiers les plus importants et irremplaçable. Voir deux disques durs externes, l’un étant la parfaite copie de l’autre.
De nombreux disques durs ont un logiciel de gestion ou on peut en ajouter un soit même pour un backup automatique des données. Par exemple vous pouvez configurer le logiciel pour que tous les dimanches à 15H le disque fait une sauvegarde automatique de vos données. La sauvegarde est ainsi faite régulièrement et ceux sans avoir besoin d’y penser.

 

Les NAS

Le NAS (Network Attached Storage) est semblable au disque dur externe dans son utilisation. Il s’agit d’un boitier disposant de plusieurs baies pour disque dur interne. On peut le connecter à une box ou à un routeur pour y avoir accès depuis tous les appareils connecter de la maison, il fonctionne comme un serveur.
La sauvegarde de données sur le NAS est également similaire à la sauvegarde sur un disque dur externe. Il peut être apparenté à un système de Cloud privé car vous pouvez avoir accès à vos données depuis n’importe où via internet et un navigateur web à condition de le laissé allumé.
Le point fort du NAS est dans la sécurité des données qu’on y sauvegarde. D’un point de vu purement matériel il y a un processeur, de la mémoire vive et un système de refroidissement qui sont étudié pour le bon fonctionnement de vos disques. D’un point de vu logiciel vous pouvez dupliquer vos données sur plusieurs disques de manière totalement transparente et automatique pour l’utilisateur grâce aux possibilités RAID du NAS. (Voir cet article pour plus de détails sur les différents systèmes RAID)

 

Les CD, DVD et Blu-Ray

Cette méthode est de moins en moins utilisée car aujourd’hui les disques durs sont de plus en plus grands et de moins en moins chère. Par conséquent, les CD,DVD et Blu-Ray prennent plus de temps pour le stockage, c’est une méthode plutôt réservé à de l’archivage sur le long terme. Cependant, il faut se méfier des CD/DVD pas chère que l’on peut trouver, certain deviennent illisible après quelque années seulement. C’est une méthode qui prend également plus de place que les disques durs.

 

Sauvegarde en ligne

Il y a plusieurs cotés pratique à un stockage en ligne, comme avec le NAS vous avez accès à vos données de n’importe où. Sauf que là la différence c’est que vous « louez » le matériel, l’intégrité de vos données est garantie, l’infrastructure, l’électricité, la maintenance, tout est gérer par votre prestataire. De plus il est souvent dit qu’une vraie sauvegarde qui prend en compte tous les risques extérieurs doit se faire sur deux supports éloignés de 300 Km (en cas de grosse catastrophe naturelle ou actes de guerre par exemple). Par conséquent une sauvegarde chez vous et une sur des serveurs distant vous protège pour des accidents plus extrême et heureusement bien pus rare (catastrophes naturelle, incendie, cambriolage…)
Cependant, malgré les avantages, il y a aussi des inconvénients à cette méthode. La sauvegarde n’est pas automatique. Un site peu faire faillite, peut avoir une panne technique ponctuelle, par conséquent, n’utilisez jamais uniquement cette méthode. Gardé une copie de vos données chez vous également.

 

Que faire si un disque dur a lâché

Si un de vos disques durs lâche avant que vous fassiez une sauvegarde. Ce n’est pas encore forcément perdu. Mais ça sera compliqué à récupérer et peu être pas gratuit. S’il y a un problème au niveau des données, il existe des logiciels de récupération des données payant et gratuit. Nous pouvons citer par exemple le logiciel Recuva qui est gratuit.
Si un disque dur lâche dans un système, si vous remplacez le disque dur par un disque de taille identique (de préférence modèle identique) vous ne perdrez aucune données grâce au RAID.
Deux cas plus compliqués peuvent se produire. Une panne physique à un disque dur ou plusieurs disques durs qui lâchent dans un système RAID. Dans les deux cas, l’ensemble des données sont perdus et non récupérable par le grand public. Dans ce cas, des sociétés disposant de salles blanches et d’experts pour démonter sans risque vos disques durs existe. Par exemple en site proposant un service de restauration de données RAID, il y a Kroll Ontrack qui dispose de nombreux sites à travers le monde.

B280927_strFNPicture1-500x158 Sauvegarder ses données efficacement pour ne jamais les perdre!

Conclusion

Il existe de nombreuses possibilités pour faire des sauvegardes, mais chacune présente des avantages et des inconvénients. Le plus important à retenir est la complémentarité de ces méthodes. Pour faire une sauvegarde efficace de vos données importantes et précieuses, multipliez les supports, voire les lieux de stockage. Aucun système de sauvegarde n’est infaillible, un NAS est protégé contre la plupart des pannes, mais ne survivra pas à un incendie, et une société de stockage en ligne n’est pas à l’abri de la faillite. Pensez-y pour les données les plus importantes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *