Review / Test : Clavier gaming Perixx PX-3200


test-avis-appreciation-critique-review-1-500x146 Review / Test : Clavier gaming Perixx PX-3200

On y pense pas forcément vu que pour la plupart des personnes, on utilise un normal, basique, tout comme les souris. Mais dans le monde des , vous avez des souris dédié aux jeux, mais également des claviers dédié aux .

Qu’apportent-t-ils en plus que les versions classiques?

Comme les souris de gamers, vous avez le design, la vitesse et les nouveaux boutons en plus. Mais une des choses les plus importantes à mes yeux, c’est l’anti-ghosting! D’ailleurs, c’est simple, pour ma part, j’estime qu’un clavier qui n’a pas la fonction anti-ghosting n’est tout simplement un clavier pour joueur!

Donc tout d’abord, pour ceux qui l’ignore, qu’est-ce que le ghosting?

Le ghosting se produit lorsque vous appuyez à plusieurs touches en simultané et qu’au lieu d’avoir toutes les touches appuyé réagir, vous en aurez certaines qui ne réagiront tout simplement pas comme si elle n’avait pas été appuyé (d’où le terme ghosting pour ghost, qui en français veut dire fantôme) ou vous avez même un effet indésirable qui peut apparaître, c’est-à-dire, qu’une autre touche réagisse alors qu’elle n’a pas été appuyé! Il y a 3 raisons à cela: architecture du clavier en lui-même, logiciel et l’interface /PS2.

Pour vérifier si votre clavier supporte ou non l’anti-ghosting, c’est assez simple, ouvrez un éditeur de texte et maintenez appuyé les touches Shift gauche et Shift Droit (les touches shift sont les touches avec flèches vers le haut disposé de chaque coté de votre clavier) et tout en maintenant les 2 touches, appuyez sur la touche Z. Si votre clavier a la fonction anti-ghosting, le Z apparaîtra, sinon, c’est que vous n’avez pas l’anti-ghosting.

Attention que l’anti-ghosting se défini en nombre de touches supporté et non sur l’entièreté du clavier. C’est pourquoi lorsque vous achetez un clavier gaming, il est important de savoir le nombre de touche qui ont l’anti-ghosting et quelles sont les touches concernées.

En jeu, les touches les plus utilisés sont Z, Q, S, D et les flèches directionnelles. Si celles-ci n’ont pas l’anti-ghosting, ce n’est pas un clavier pour gamers! Ces touches-là, c’est le minimal syndical!

IMG_20141118_113703-500x375 Review / Test : Clavier gaming Perixx PX-3200

Le clavier pour gamer PX-3200, c’est:

  • Un clavier rétro-éclairé avec repose-poignet
  • 27 touches d’anti-ghosting
  • 12×3 touches programmables
  • Ports jacks pour amplifier le casque et micro
  • Rétro-éclairage du clavier réglable, jusqu’à 16 millions de couleurs
  • touche de verrouillage Windows (Mode jeu)
  • 32k de mémoire pour la gestion de macro

 

Le test

 

L’aspect général

La première chose à dire, c’est que c’est un grand clavier: 52,1 cm de long et 22,7 cm de large pour 3,7 cm d’épaisseur.

Au niveau design, je le trouve très beau, très classe, surtout quand celui-ci est éclairé!

Hélas, le clavier est en plastique et comporte à ce niveau-là, 2 défauts: il garde les traces de doigts et les coups de griffes apparaissent assez rapidement et gâchent rapidement le design…

Au niveau de la face arrière, ce clavier a 5 patins anti-dérapants, 2 de chaque côté et 1 sur la partie inférieure. C’est une excellente idée pour ceux qui n’utilisent pas leur clavier au niveau zéro, mais incliné. Mais le top du top aurait été de rajouter un patin supplémentaire sur la partie supérieure! Dommage.

Le câble USB est assez rigide, bien qu’il n’est pas censé beaucoup être manipulé, un câble un peu plus souple aurait été également souhaitable.

Bien que non indiqué et non modifiable, les lumières du clavier s’éteignent lorsqu’on l’utilise pas. Une simple pression sur le repose-poignet permet de rallumer les diodes.

Les touches

Le clavier, relativement silencieux et agréable à utiliser, comprend des touches supplémentaires par rapport à un clavier ordinaire:

  • 12 touches programmables G1 à G12, qui peuvent avoir des fonctions différentes selon le mode du clavier, c’est-à-dire M1, M2 ou M3. J’ai eu beaucoup de mal à programmer ces touches, la moitié des commandes ne fonctionnaient tout simplement pas. Après un contact avec le support de Perixx, le problème a été résolu et ait appris qu’il existait une méthode de programmation rapide de macro sans driver, chose qu’il n’était pas marqué dans le mode d’emploi. Et c’est suite à une programmation rapide de macro, que ça c’est débloqué… Bug, mauvaise utilisation, mauvaise programmation du driver? That is the question!
  • 3 modes de clavier qui sont définis par M1, M2 et M3 et qui vous permettent de définir une série de touches programmables et une couleur (modifiable)  par mode. Par défaut, M1 met votre clavier en rouge, M2 en bleu et M3 en vert. Le driver permet de changer les couleurs (7 max )… Ce sont par ailleurs les 3 seules touches du clavier qui ne sont pas éclairées.
  • Une touche MR, qui est une touche macro
  • 3 touches de niveau sonore: silencieux, augmenter volume, baisser volume
  • 1 touche de changement de couleur manuelle du rétroéclairage, 7 couleurs disponibles. D’ailleurs, ce sont les 7 couleurs annoncés sur Amazon, mais sur le site officiel ainsi que sur la boîte du clavier, il est annoncé jusqu’à 16 millions de couleurs… il en manque hélas 15 millions 999 mille 993… 7 couleurs, c’est déjà pas mal et les couleurs sont excellentes, mais bon…
  • 2 touches de luminosité du rétro-éclairage, une pour augmenter l’intensité et une pour l’abaisser
  • 1 touche de verrouillage Windows, qui permet de ne pas appuyer par inadvertance sur le bouton Windows et donc de quitter le jeu sans le vouloir
  • 1 touche de verrouillage de clavier, ce qui évite à votre chat d’écrire n’importe lors de votre absence ^^

Outre ces touches « spéciales » supplémentaires, vous avez les touches classique d’un clavier Azerty, sauf que… ben à la base, lors de la conception, c’est un clavier Qwerty qu’ils ont construit, puis modifié en Azerty. Personnellement, cela ne me dérange pas et je trouve même que c’est normal sauf quand les seules modifications apportées sont le réarrangement des lettres et qu’on oublie que les symboles changent aussi…

Par exemple, sur un clavier Azerty, le chiffre 8 peut également vous donner un point d’exclamation. Sur un clavier qwerty, c’est un tiret. Un autre exemple: la touche qui donne le + et le = se situe à l’avant dernière ligne d’un clavier azerty, sur un clavier qwerty, il se trouve au niveau  de la ligne des chiffres.

Ce qui vous donne en situation réelle avec le Px-3200, lorsque vous appuyez sur la touche 8, vous avez un point d’exclamation alors que sur votre clavier, vous appuyez sur la touche 8 pour avoir un tiret car c’est ce qui est marqué sur votre touche!!! En gros, pour les signes et symboles, le gravage sur les touches n’a pas été modifié! Ca ne fait pas professionnel du tout! Le passage d’un clavier qwerty en Azerty n’est pas simplement qu’un réarrangement des lettres!

Mea Culpa: Après en avoir discuté avec Perixx, ils m’ont rappelé que l’Azerty français est différent de l’azerty belge, ce qui est tout à fait exact, or étant belge, j’ai toujours été habitué à de l’azerty belge et malheureusement, ils n’ont pas encore de clavier Azerty Belgique. Ce problème peut normalement être résolu pour les belges en changeant la langue au niveau Windows, en mettant donc Azerty France au lieu de Azerty Belgique. Après, ne reste plus qu’à ne pas taper les lettres en aveugle par habitude! ;-)

Sinon, vous avez 8 touches supplémentaires de réserve: Z, Q, S, D et les 4 flèches directionnelles, bref les touches qui sont les plus utilisé en jeu et qui sont susceptibles d’avoir un problème.

 

Petit bonus si vous avez ou aurez ce clavier, étant donné que j’en ai eu besoin, cela vous évitera de passer par le support, peut-être en aurez-vous aussi besoin de savoir comment tester une macro rapide sans le driver:

  • Appuyez sur M1, M2 ou M3.
  • Appuyez sur MR
  • Appuyez sur la touche programmable G1 (ou autre, jusqu’à G12)
  • Tapez 5 lettres maximum
  • Appuyez sur MR
  • Dans un traitement de texte ou autre, appuyez sur la touche G1 (ou autre si vous en avez choisi une autre) et là devrait apparaître vos 5 lettres.

 

Conclusion

Je dois dire que j’ai été très déçu lorsque j’ai remarqué que les touches programmables ne fonctionnaient qu’à moitié! Heureusement que le support technique de Perixx était là pour résoudre mon problème sinon j’aurais descendu en flèche ce clavier!

Esthétiquement, il est beau, et fonctionnellement, il avait du potentiel… mais le driver offre hélas assez peu d’options et casse tout le gros potentiel que pouvait avoir ce clavier…

Heureusement que l’anti-ghosting fonctionne ainsi que le rétro-éclairage (bien qu’il manque quelques couleurs…)

Par contre, un gros mauvais point, le coup du Qwerty/Azerty, je dirais presque que c’est impardonnable! (Bien que je comprenne qu’au niveau coût, cela engendre des frais) Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir un clavier dont les touches gravées ne correspondent pas à la réalité! Surtout pour un gamer!

Un dernier petit point, le mode d’emploi est peu explicative, et l’aide est totalement absente du logiciel/driver… ça c’est dommage car tout le monde n’est pas comme moi qui touche à tout et qui aime découvrir… heureusement que le support technique connait son boulot et est très réactif!

 

 

Lien du produit: http://www.amazon.fr/gp/product/B00OP4GD1M

test-avis-appreciation-critique-review-2 Review / Test : Clavier gaming Perixx PX-3200


A propos de Pandoon

Créateur de ce site, j'ai par conséquent pratiquement toutes les casquettes: Administrateur, webmasteur, rédacteurs, etc...Utilisateur avancé de Windows depuis la version 95, je suis devenu en quelque sorte un spécialiste sur ce système d'exploitation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *