Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens 1


test-avis-appreciation-critique-review-1-500x146 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

Les vidéoprojecteurs, c’est l’idéal pour regarder un bon film en mode cinéma chez soi, mais ils ont malheureusement pas mal de problèmes, entre autres:

  • le bruit de leur ventilateur
  • leur taille
  • leur prix

Sans parler d’autres problèmes que l’on peut rencontrer: fichiers illisibles, projecteur généralement en filaire, etc…

Vous l’aurez compris, j’ai effectué le test d’un projecteur qui devraient en principe dire byebye à tous ces problèmes, ou presque.

 

Ce fameux (ou non, nous verrons par la suite) vidéoprojecteur est l’Atongm D9.

atongm-d9-android-500x548 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

 

Caractéristiques du projecteur Atongm D9

 

(Sujet à modification, voir le test plus bas)

  • Picovidéoprojecteur, donc compact
  • Technologie dlp
  • 3 LEDs avec durée de vie minimum: 30 000h
  • Luminosité: 1200 lumens
  • Li-Po intégrée, 3000 mAh
  • Système d’exploitation Android intégrée (4.2.2)
  • intégré
  • Touchpad intégré
  • Bouton reset
  • Supporte les technologie DLNA et Miracast
  • Processeur ARM Cortex A9, 1 GHz
  • 1 Gb de Ram
  • Mémoire interne: 8 Gb (extensible avec une carte microSD de 32 Gb)
  • Contraste: 1000/1
  • Résolutions: max 1920*1080
  • Taille des images projetées: de 16 à 150 pouces // 40,64cm à 3,81m
  • Ports: AV, VGA, HDMI, microSD, , mini- (OTG)
  • Jack 2,5 (avec adaptateur 3,5)
  • Consommation: 18W
  • Taille: 14,2*7,5*2,5 cm
  • Poids: 230 gr

 

 

Le test de l’Atongm D9

all-in-one-android-projector-500x391 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

Au vu des caractéristiques, il n’y a pas à dire, cela fait saliver!

A titre de comparaison, le projecteur TS-40 qui est environ 2-3 fois plus grand ne fait pas mieux, que ce soit en terme de luminosité ( 800 vs 1200 ), en terme de ports d’entrée, de consommation, fichiers lisibles, etc… En tout cas, sur le papier.

Si on fait des recherches sur le D9 sur le net, on remarque assez vite qu’il y a soit différentes versions au même nom, soit des erreurs dans les caractéristiques qui se sont propagé par copier/coller sans vérification ( ou une arnaque)…

Parmi les caractéristiques qui ne correspondent généralement pas, nous avons:

  • 1200 lumens vs 100 lumens
  • QuadCore vs DualCore
  • 3000mAh vs 1300 mAh

 

1200 ou 100 lumens? Eh oui, bizarrement, on peut retrouver les 2 valeurs de luminosité sur divers sites en ligne, pour le même appareil, et la différence est énorme! Appareils différents mais même nom? Erreur? Arnaque? Malheureusement, n’ayant pas trouvé de site officiel pour l’Atongm D9, la seule façon de le savoir, c’est de tester et de mesurer l’appareil en main!

Heureusement, j’ai pu tester le TS-40 qui lui est (théoriquement) à 800 Lumens. Il est tout de même facile de comparer une différence de +50% (1200 lumens) à une différence de -87~88% (100 lumens) !

Résultat des courses? Personnellement, aussi surprenant que cela puisse être cela se rapproche plus du 1200 lumens que du 100lumens (en considérant que que le TS-40 soit bien à 800 lumens)!

atongm-screen-500x323 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

Mesuré grâce au capteur de mon Galaxy S3, la luminosité mesuré est de plus de 2000 Lux  à quelques cm de la sortie du faisceaux lumineux (et non Lumens! L’unité est donc différente). Malheureusement, il est très difficile de mesurer le Lumen sans appareil adéquat, or les sphères intégrantes (et encore, ça c’est pour ampoule, j’ignore si ça existe pour projecteur) coutent très cher.
Il est théoriquement possible de convertir les Lux en Lumens, mais pour cela, il faut connaître certaines surfaces, or malheureusement ces données me sont inconnues…

 

Il fait tout de même mieux que le Samsung Beam qui a fait un gros flop, qui avait un projecteur intégré et qui lui était à 15 lumens! (Mais comme c’était un , il avait tout de même l’avantage d’avoir un écran, de pouvoir téléphoner et gps.)

 

Pour en revenir à la luminosité, la projection est tout à fait visible en plein jour sans problème. Seul la couleur noir semble poser problème. La luminosité est réglable dans les options.

 

La projection se comporte comme un écran sous Android, il peut se mettre en veille si n’est pas utilisé et vous avez également le bouton ON/OFF qui peut servir d’extinction de la projection en le faisant glisser. Ce qui est idéal pour l’économie de la batterie si on utilise pas le projecteur durant quelques instants.

 

Pour le QuadCore vs DualCore, le processeur est  censé être de l’ARM Cortex A9 qui peut aller jusqu’à 4 coeurs pouvant aller jusqu’à 2 GHz, mais dans l’Atongm D9, la vérité c’est que les constructeurs ont décidé de limiter à 2 coeurs à 1GHz (en tout cas, d’après l’application Phone Tester. A noter également qu’il m’a détecté 2 appareils photos de 2 Mpx chacun…^^). Mais dans un sens, on s’en fout un peu du nombre de coeurs, que ce soit 2 ou 4 ne veut pas dire que l’un sera plus puissant que l’autre, cela dépend d’autres facteurs.

android-telechips-d9-projector-armv7-m805-893 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

 

3000mAh ou 1300mAh? Eh bien, j’ai démonté l’appareil pour voir si il y avait quelque chose de marqué: il est marqué 7,4V 13 Wh, donc converti par calcul, cela nous donne 1756,756757 mAh si je ne me suis pas trompé, et c’est donc du 1700mAh, presque 1800mAh! Donc pas du 3000, ni du 1300…

battery-d9-projector-atongm-500x375 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

Au vu de la batterie, en cas de soucis, il sera malheureusement pas aisé de la remplacer.

 

Au niveau des connectivités, vous avez un port JACK audio en 2.5 (avec adaptateur 3.5mm fourni), un port USB OTG, un port USB Host (mais je n’ai pas réussi à le faire fonctionner, cela ne m’étonnerait pas qu’il ait été bloqué car sert principalement aux développeurs et le mode root n’a pas été activé non plus), un port AV (avec un câble AV-VGA fourni), un port HDMI Entrant et un lecteur de carte micro-SD. Bref, assez bien fourni sans oublier qu’il y a le wifi, DLNA et Miracast pour du .

manual-atongm-d9-quick-guide-starter-500x535 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

 

Pour l’HDMI, j’ai eu une assez mauvaise surprise lors du déballage: bien que nativement marqué comme supportant le HDMI, des autocollants ont été rajouté par la suite sur la boîte pour cacher le HDMI, même sur l’appareil, un autocollant genre qualité vérifié a été posé sur le mot HDMI… ainsi que le FC et RoHS, mais pas le CE…

Etant donné qu’ils se sont cassé le cul à coller des étiquettes sur toute mention d’HDMI, ainsi qu’à même barrer sur les photos, on peut s’attendre au pire concernant cette fonction!

Physiquement, au niveau de l’appareil, le port HDMI est bien présent. Et lors du test, le HDMI est tout à fait fonctionnel! Une frayeur pour rien…

Je ne vois que 2 possibilités d’explications à cela: soit ils ont eu un problème de compatibilité pour le faire fonctionner avec tous les appareils (bien que j’en doute, mais ne connaissant pas l’HDMI de fond en comble, je n’écarte pas cette hypothèse), soit ils ont eu un problème juridique concernant l’HDMI…
Je penche plutôt sur cette 2ème option, car les appareils sous Android avec un port HDMI INPUT, donc entrant, sont très rares (d’ailleurs, même les Pc avec un port HDMI en input sont rares -je n’en ai jamais entendu parler-). Bien que la technologie existe pour une machine Android comme le prouve l’Atongm D9… D’après certains, il semblerait en effet que ceux qui gère les droits sur l’HDMI limiteraient fortement les HDMI entrant et n’autoriseraient principalement que sur les TVs… Et c’est vrai que si on observe bien, les appareils qui ont un port HDMI entrant, excepté les TVs, sont rares. Il existe bien quelque box sous Android qui également un port entrant en HDMI, mais cela reste très rare et de plus, ils n’affichent pas directement ce qui est envoyé, ils envoient vers la TV auquel ils sont connecté, un peu comme une rallonge avec un swtich ON/OFF…

Atongm n’ayant apparemment pas de site web, je n’ai malheureusement pas pu les contacter.

 

Au niveau des commandes et boutons, vous avez un bouton ON/OFF à glisser, un bouton Volume – et Volume +, un touchpad agréable à utiliser et très sensible, un bouton SELECT (équivalent à un clic gauche) et un bouton BACK (retour en arrière) et une molette pour la mise au point.

Un haut parleur est présent et il est suffisamment puissant et donne un son clair.

Une led s’allume en rouge lorsque l’appareil est en charge et bleu lorsque l’appareil est en marche. Pas de notification lorsque la batterie est pleine, la led rouge s’éteint tout simplement.

 

Conclusion

 

Bien que l’appareil en lui-même soit en full plastique, il a l’air très solide. La lentille n’est pas à proprement parler protégée, mais elle se situe à environ 1cm à l’intérieur du boitier, ce qui devrait la protéger des griffes et autres soucis.

La qualité visuel équivaut aux projecteurs situé au niveau des projecteurs de moyens de gamme, de mon point de vue. Seule la couleur noire semble poser problème, elle n’est pour ainsi dire pratiquement pas reproduite. Dans le noir, cela ne pose pas de problème, mais en plein jour, la distinction sera très difficile. (Mais bon, une projection se fait théoriquement  toujours dans au minimum une pénombre)

Malgré sa taille compacte et son très bon rendu visuel, l’Atongm D9 est classé dans la catégorie silencieuse! Il fait à peine plus de bruit qu’un ventilateur de pc portable !

La batterie a de quoi tenir environ 2 à 3h, suffisant pour un bon film, voire même 2! De plus, elle peut servir de chargeur pour smartphone ou ou autre périphérique en USB.

Petit point négatif au niveau de la connectique: je trouve dommage de ne pas avoir de bluetooth intégré. Cela aurait pu faciliter par exemple l’utilisation d’un clavier ou autre périphérique comme un casque. Heureusement, la présence d’un port USB permet de rajouter du Bluetooth, mais alors dans ce cas-là, on se retrouve assez vite limité en terme de port.

Autre point négatif, au niveau recharge: l’Atongm D9 utilise la prise secteur en jack DC (un peu en gros comme les pc portables) pour recharger sa batterie (elle prend du 12V à 2A), ce qui signifie qu’à moins d’avoir une prise secteur dans le coin, vous ne pourrez pas la recharger. Et donc impossible de recharger le picoprojecteur avec une batterie externe en USB par exemple. Ce qui est bien dommage, car bien qu’en soit très portable (peut se glisser dans une poche de jeans ou dans un sac à mains, il est à peine plus grand qu’un smartphone de 4,8 pouces -Galaxy S3-, avec une épaisseur de 2,5 cm), le fait de ne pas pouvoir le recharger en USB le rend finalement moins portable car utilisable que 2-3h en zone sans prise secteur (sans parler de l’adaptateur secteur à se trimballer). Il existe tout de même des batteries portables de 12V, mais c’est assez rare comparé à celle de 5V.

 

Somme toute: Taille, poids, Android, qualité de projection, batterie, connectivités et silence rendent ce mini ou picoprojecteur excellent pour une utilisation semi-nomade voire même nomade mais pour une utilisation de quelques heures, que ce soit en privé ou en semi-pro!

 

Edit: Gros point négatif avec la batterie: celle-ci se vide toute seule en cas de non-utilisation!

 

Lien: http://www.amazon.fr/gp/product/B00XRAXARK/

test-avis-appreciation-critique-review-2 Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens


A propos de Pandoon

Créateur de ce site, j'ai par conséquent pratiquement toutes les casquettes: Administrateur, webmasteur, rédacteurs, etc...Utilisateur avancé de Windows depuis la version 95, je suis devenu en quelque sorte un spécialiste sur ce système d'exploitation.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Test / Review: Atongm D9, picoprojecteur DLP sous Android à 1200 lumens

  • Sevha

    Spécifications (d’après le PDF présent dans les fichiers du D9) :
    RGB LED, WVGA 854×480, 70 lumens, Contraste 1000:1, 8Go ROM, 1Go RAM, Gère microSD jusqu’à 32 Go (non fournie), 75x142x28 mm/250g…
    Donc, rien a voir avec les spécifications annoncées, en particulier pour la définition !!!

    View Comment