Review / Test + concours: Alphacool Eisberg 120 1090


test-avis-appreciation-critique-review-1

Au niveau des composants qui génèrent le plus de chaleur dans un ordinateur, il y en a principalement 2: le processeur ( CPU ) et la carte graphique ( GPU ).

Ceux-ci s’accompagnent inévitablement de système de , sans, ils ne peuvent tout simplement pas fonctionner, leur sécurité les mettra en arrêt dès leur marche… si ils ne sont pas grillés!

Pour refroidir un processeur, vous avez plusieurs types de refroidissement:

  • passif: un radiateur simple
  • actif: refroidissement par l’air: un ventirad ( ventilateur + radiateur )
  • refroidissement par l’eau: les AIO watercooling et les custom watercooling

 

Le radiateur tout seul est rarement utilisé, bien qu’il ait l’avantage de ne rien consommer et de ne pas faire de bruit, il est très imposant et peu efficace.

Le plus souvent, ce sont les ventirad qui sont utilisés, car ceux-ci sont efficaces et moins chers.

Mais côté efficacité, vous avez les watercooling. Ceux-ci ont été pendant de longues années privilégié par les connaisseurs, les overclockers et ceux qui aiment le risque: il faut tout de même rappeler que les watercooling utilise de l’eau! Or, eau et électricité ne font généralement pas bon ménage! De plus les systèmes watercooling nécessite pas mal de montage, vous faites tout vous-même. Et si vous serrez mal un joint, je vous laisse imaginer les dégâts que cela peut causer…

Depuis un certain, on retrouve de plus en plus une solution watercooling facilité, ceux qu’on appelle AIO, pour All In One ( Tout en un ). Grâce à ces AIO watercooling, tout le montage est facilité, tout est déjà monté et tout ce que vous avez à faire, c’est de le fixer sur le CPU, bref, comme un ventirad! Adieu le remplissage de réservoir, de renverser, de couper des tuyaux, bien tout visser, les fuites, entretien, etc…

Bref, les AIO watercooling sont très bien pour débuter dans le watercooling! Malheureusement, ceux-ci ne refroidissent que les processeurs, là ou les watercooling que vous montez vous-même vous permet de refroidir si l’envie vous dit: processeur + processeur graphique + barette ram + carte-mère + disque dur + alimentation…

Grosse différence quand même! ;-)

Heureusement, il existe certaines (mais rare tout de même) solutions intermédiaires, et une de ces solutions, on la retrouve chez Alphacool, sous le modèle Alphacool Eisberg 120 (disponible en 240 – 120 étant la dimension en mm du ventirad/ventilateur, et 240 signifiant 2 ventilateurs de 120mm placé l’un à coté de l’autre). Ce modèle est un modèle AIO upgradable! Vous pouvez donc le modifier selon vos désirs et par exemple refroidir votre carte graphique en plus du processeur!

alphacool-eisberg-120-watercooling

Non seulement, vous avez la possibilité de le modifier, mais Alphacool a facilité les modifications avec des spécificité standard comme la taille des tuyaux, etc…

Caractéristiques

  • Waterblock :

Matière : cuivre, plastique, support aluminium
Dimensions : 156 x 124 x 55 mm
Poids : 660 grammes
Filetage : 1/4″
Filetage visserie : M4
Compatibilité : Sockets 775, 1366, 1156, 1155, 2011, Xeon, AM2 et AM3

  • Pompe:

Débit : 120 litres par heure
Hauteur de refoulement : 2,2 m
Type de rotation : Axial
Roulement : tube en céramique, axialement
Niveau de bruit : 39 à 25 dB / A (12V-7V)
Durée de vie : 50000 heures
Vitesse de la pompe : 3600 tr / min à 12VDC
Protection : polarité, blocage, dispositifs de protection électriques

 

  • Ventilateur :

Dimensions : 120 x 120 x 25mm
Poids: 123g
Tension de fonctionnement : 12V
Tension de départ : 6V
Vitesse nominale : 1300tr / min
Débit d’air : 58,6CFM / 99,56 m3 / h
Niveau sonore : 23 dB / A
Durée de vie : 50.000 heures
Roulement : Hydro Dynamic Bearing
Connecteur : 3-Pins
Longueur du câble : 50cm

Lire aussi
Review / Test : Câble de charge et synchro OneCable

 

  • Radiateur :

Matière : Principalement cuivre
Matériau du cadre : panneaux latéraux en acier, filetages laiton, chambres cuivre
Couleur : noir
Dimensions (L x P x H) : 157x124x30mm
Raccordements : 2x 1/4″
Filetage trous ventilateurs : M3
Pression testée : 1.5bar

 Le test

Au déballage, il faut dire une chose, c’est qu’Alphacool fait peur! Une mise en garde sur le carton, un attention sur un papier annexe et un dernier avertissement sur l’emballage du réservoir!

Donc d’un coté, on vous dit:

alphacool-warning-1

Bon, en faisant abstraction des fautes du traducteur automatique français, il faut faire gaffe à ce que vous branchez. Jusque là, ça va.

Ensuite, on a:

alphacool-warning-2

J’ai envie de dire d’accord, mais à quoi on le branche alors? (Sachant que généralement les 3 pins se branchent justement sur la carte-mère)

Et enfin, on a:

alphacool-warning-3

Encore OK, mais pourquoi et comment il tournerait en dessous de 5 V, excepté modifié intentionnellement? Si c’est modifié intentionnellement, ce message n’a pas réellement lieu d’être vu que cette modification est hors usage classique.

3 dangers en ouvrant l’emballage, ça fait beaucoup!

C’est par après que l’on comprendra pourquoi autant de message d’erreur, mais ils auraient pu les mettre dans le mini manuel d’utilisation.

Manuel d’utilisation qui est assez court, trop court même après avoir vu ces messages d’erreur, car celui-ci ne développe en rien les messages d’avertissements, ni de connexion correcte. Mais il vous montre le montage de la base du watercooling sur le processeur.

C’est en déballant le tout que l’on comprend plus ou moins 2 des messages d’avertissements:

Le waterblock s’alimente via une connexion 3 pin, or ce connecteur en 3 pins est généralement utilisé par les ventilateurs, et justement on les connecte à la carte-mère.

Ensuite, on retrouve 2 autres :

molex-pin-7v-12v-9v

Ce qui explique les 2 premiers messages d’avertissements: d’un coté vous avec un câble molex – 3pin femelle à 12v et un 3 pin femelle 7v. Donc on en déduit que le waterblock s’alimente via molex et qu’on peut choisir entre le 12v et le 7 volt.

Sur le câble au dessus, aucune indication, mais si on regarde entre les maillages du gainage, on remarque une résistance. J’en ai déduit que c’était celui qui fait baisser de 3 volts. 12 -3 = 9. Le premier message disait de ne pas connecter le 9V au 7V… Quand on a compris que le soit disant câble de 9V = le 12V + le câble avec la résistance, c’est logique de ne pas le connecter au 7V, vu que ça fera une boucle!

C’est quand même dommage de tout deviner! Un mode d’emploi clair et net aurait simplement suffit, et aurait donné moins de stress!

Côté visseries, très complet avec en prime certaines nécessaires lors d’un upgrade:

alphacool-eisberg-vis-manual

Il y a beaucoup de pièces détachés, mais l’installation est somme toute assez simple. Certaines pièces détachés interviennent dans la rajout de composants lorsque vous allez upgrader l’Eisberg 120L.

Au niveau des ventilateurs, vous avez 2 ventilateurs entièrement noirs de chez Alphacool, les Coolmove à 1600 RPM, avec 2 cadres antivibrations. 2 ventilateurs (là ou certains watercooling en 120 ne vous en do ne qu’un) + cadres antivibrations, c’est plus qu’appréciables!

Par contre, ce qui est vraiment dommage, c’est qu’il n’y a pas de câble en Y pour lier les 2 ventilateurs à un seul connecteurs! De plus, les ventilateurs sont apparemment d’anciennes générations: il existe les Coolmove 2 dont les pâles sont assez caractéristiques par la présence de picôts et leur transversale en dents de scie, ce qui n’est pas le cas des Coolmove tout courts qui eux ont des pâles normales. Les officielles du Eisberg 120L (tout comme le 240) nous montre des Coolmoves version 2 ( voir la toute première photo où c’est clairement marqué Coolmove 2 sur le ventilateur )! Mais bon, on va dire que les photos ne sont pas contractuelles, hein…

Lire aussi
Review / Test : Enceinte Bluetooth Olixar AquaFonik pour la douche

alphacool-coolmove-1600rpm

Malgré tout ça, c’est un assez bon watercooling qui a de très bonne performance! Mais il a un assez gros soucis, c’est au niveau sonore du waterblock en fonctionnement! C’est un bruit assez désagréable, surtout en 12V! En 7 volts, c’est encore potable, mais très franchement à la limite! Et c’est ici qu’on comprend le dernier message qui disait de ne pas le faire fonctionner en dessous de 5 volts! Tout simplement car en baissant le voltage, le bruit sonore diminuera, et que si on a envie d’un watercooling silencieux, on cherchera à diminuer le voltage! Mais il y a tout de même un élément à prendre en compte je pense, c’est la quantité d’eau qui est présente et qui est bien plus supérieure à celle que l’on peut retrouver dans les AIO watercooling classique ( 2-3 cm contre +ou- 15 cm ici). Et je me demande si ce n’est pas ce résevoir de liquide de refroidissement qui amplifierait pas le bruit.

Je pense qu’en entourant la base de mousse insonorisante, le bruit serait largement étouffé pour rendre le tout presque silencieuse. De plus, la mousse pourrait très bien jouer un rôle de sauvegarde en cas de fuite, si jamais il y en a une… Le risque zéro n’existe malheureusement pas sur notre bonne vieille planète Terre.

 

Conclusion

L’Alphacool Eisberg 120 est un kit AIO watercooling efficace en refroidissement et qui a la gros avantage d’avoir une bonne réserve de liquide et que l’on peut upgrader: changer le liquide de refroidissement, changer les tuyaux, rajouter une carte graphique à refroidir en même temps ou tout autre élément! Et son prix est plus ou moins le même que ses concurrents qui ne proposent pas la possibilité d’upgrade, et donc reste bien moins cher que les kits watercooling à monter soi-même!

Malheureusement, il a également certains points négatifs: son niveau sonore, ses anciens ventilateurs et son mode d’emploi bien trop courts en explication au vu des message d’avertissements…

 

Lien du produit: http://www.aquatuning.fr/refroidissement-liquide/sets-und-systems/kit-inter ne/17978/alphacool-eisberg-120-cpu-noir

test-avis-appreciation-critique-review-2

Concours-cadeaux-jeux-pandoon

Vu que c’est bientôt l’été, en partenariat avec Aquatuning France, nous vous offrons la possibilité de remporter ce kit de watercooling, l’Alphacool Eisberg 120L !

Pour y participer, rien de plus simple, répondez à cette simple question:

Que craignez-vous en été?

(Il n’y a pas de mauvaise réponse, seuls les commentaires ne comportant de mots seront disqualifiés)

Pas de limite géographique.

Concours du 16 mai 2015 au 30 mai 2015 23h59 et 59 sec.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .


1 090 commentaires sur “Review / Test + concours: Alphacool Eisberg 120