Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3


test-avis-appreciation-critique-review-1-500x146 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

Tout le monde ou presque a déjà entendu parler des imprimantes 3D.

Mais pour ceux et celles qui ne savent pas encore ce qu’est une imprimante 3D, c’est comme une imprimante classique qui vous permet de créer vos documents sur papier, sauf qu’ici, c’est en 3D ! Vous pouvez également choisir la couleur, et même la matière! Généralement, c’est du plastique PLA ou ABS. Mais vous avez également du métal, du bois, etc…!

Une imprimante 3D vous permet donc beaucoup de choses (pour peu qu’on ait du temps): créer soi-même des pièces de remplacement, créer des oeuvres d’art, créer ou copier des figurines, etc… Bref, je dirai même que la limite est votre imagination (enfin presque, car les imprimantes n’impriment pas à l’infini, elles ont des zones prédéfinies et certaines limites techniques dépendant des modèles ^^)

Ayant entendu énormément parlé des imprimantes 3D et des fascinantes impressions que l’on pouvait obtenir, je m’en suis procuré une, l’imprimante 3D Geeetech Prusa i3 en aluminium !

 

Pourquoi tester l’imprimante Aluminium Geeetech Prusa i3 en tant que premier test ?

Pourquoi avoir choisi la Geeetech Prusa i3 en aluminium comme toute première imprimante 3D ?

Principalement pour 3 raisons:

  • La première, c’est qu’elle est relativement abordable niveau prix pour une imprimante 3D en aluminium.

 

  • La deuxième, c’est que le modèle Prusa i3 est très connu dans le monde de l’, donc je savais qu’en cas de difficulté, outre la société Geeetech, je pourrai trouver des informations et de l’aide sans trop de difficulté sur le net pour celle-ci.

 

  • Et la troisième, c’est que d’après mes recherches, les imprimantes 3D les moins chères sont toutes en acryliques, mais que du fait de la structure du squelette de l’imprimante 3D soit en acrylique, toute l’imprimante est peu stable lors des impressions! Or, une imprimante, ça donne quand même de bons à-coups! (D’ailleurs, une imprimante papier, également!) Toutes les secousses auront finalement abouti à plusieurs problèmes de tension, torsion, calibration, détachement, etc…. J’ai déjà mis une imprimante papier sur une table peu stable, ce qui faisait secouer l’imprimante de gauche à droite à chaque impression, eh bien je peux vous dire qu’il n’a pas fallu très longtemps pour remarquer des problèmes au niveau de l’impression!
    Donc j’ai décidé pour opter directement pour une imprimante plus stable et pas commencer à investir par après dans des améliorations ou une autre imprimante par la suite.

 

Caractéristiques de la Geeetech Prusa i3 en aluminium

Spécifications de l’imprimante

  • Technologie d’impression : Fabrication par filament Fondu (FFF).
  • Volume d’impression max : 200 x200x180 mm
  • Précision d’impression : 0,1-0,3 mm
  • Diamètre de filament : 1,75 mm
  • Diamètre de la buse : 0,3 mm
  • Type de filament : PLA, ABS, Polymère en bois, flexible PLA, Nylon et bois.

 

Logiciel

  • Système d’exploitation : Windows / Mac / Linux
  • Logiciel de contrôle : Easy-print, Repetier-Host, Simplify 3D
  • Format de fichier : .stl, G-code

 

Température

  • Température du lit max : environ 110°C
  • Températures extrudeur max : 240°C

 

Alimentation électrique

  • Entrée :  230V / 0.75 A
  • Sortie : DC12V / 15 A
  • Connectivité : USB, Carte SD

 

Mécanique

  • Cadre : plaque d’aluminium d’épaisseur de 6 mm (argentée)
  • Axes X Y Z  : Résistant à l’usure, en acier inoxydable
  • Tiges filetées
  • Moteur pas à pas : angles 1,8° avec micro-pas de 1/16

 

Dimensions physiques et Poids

  • Dimensions : 450 x 380 x 435 mm
  • Boîte d’expédition : 520 x 420 x 230 mm
  • Poids net : 7,2 kg
  • Poids d’expédition : 11,5 kg officiellement. D’après l’étiquette sur mon paquet, 8,84 kg

 

Contenu du colis

  • 1x Geeetech aluminium i3 imprimantes 3D kit complet
  • 1x carte-mère de contrôle ( Sanguinololu )
  • 1x filament bleu de 3 mètres
  • 1x tournevis avec plusieurs embouts
  • 1x tige diamant pour limer
  • 1x tige d’extrusion

 

Le test de l’imprimante 3D Geeetech Prusa i3 Aluminium

 

Etant donné que la construction peut prendre un certain temps, je vais écrire cet article tout en construisant l’imprimante, il se peut donc qu’il n’y ait pas réellement de structure bien définie. Vous verrez donc mes découvertes chronologiquement ^^

Déballage

L’expédition s’est très bien passé. Quand on ouvre le colis, on obtient quelques feuillets: un fascicule reprenant les différentes pièces ainsi que leur quantité,une feuille reprenant les différentes caractéristiques de l’imprimante et 2 feuilles agrafés ensemble qui reprend la liste de tous les composants.

Ces feuilles agrafés sont là pour vous dire que le contenu de la boîte a été vérifié manuellement par un être humain. Car souvent dans des gros colis ainsi, il n’est pas rare de se retrouver avec des pièces manquantes.

La présence de ces feuilles donne une impression de qualité et de sérieux (et pour info, j’ai vérifié, ce sont bien des marques faites au stylo à bille, et non des photocopies de feuilles déjà cochées) même s’il n’est pas forcément dit qu’il ne manque pas de pièces, l’erreur est humaine. Mais d’un côté, d’un simple coup d’oeil, on peut voir (à condition de leur faire confiance) si il manque une pièce ou non par exemple si elle n’est pas cochée. A noter également que vu que le nom figure sur les feuilles, la société peut taper sur les doigts de la personne qui était censé vérifier que tout était présent! xD

20170722_194049-e1506888332586-450x800 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

N.B.: les notices sont en anglais. Personnellement, je n’ai même pas vérifié si une notice de montage était disponible en français, car dans tout les cas, la notice en anglais aurait été la plus à jour et la mieux expliqué, car habituellement, c’est à partir de l’anglais que c’est traduit en français. Mais il me semble que c’est disponible en français.

 

 

Le reste des pièces est séparé par un bloc de mousse séparé en 3 étages.

 

 

J’ai oublié de préciser un détail: la Geeetech Prusa i3 Aluminium est à monter soi-même.

C’est moins cher, mais ça permet également de bien connaître sa machine. Et en cas de souci, il est bien plus facile de détecter la source du problème et d’y remédier si possible.

 

Ensuite, le colis est très bien protégé par de la mousses et certaines pièces par du papier bulles. La mousse est assez épaisse et est séparé en 3 étages.

 

20170722_194309-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

20170722_194250-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

20170722_194212-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Et niveau pièces, on peut dire qu’on en a pour son argent: tournevis à multi embouts, protège-câbles, un bon paquet de colsons, tige pour limer si nécessaire, etc… et même un bic xD

20170722_194426-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Pour le montage, bien regarder tous les documents: fascicule, pdf, vidéos. Les comparer entre eux. Ils ont de chaque côté des erreurs, et vu le nombre de vis, on ne peut pas trop les blâmer, d’autant plus qu’ils modifient l’imprimante au fur et à mesure du temps. On voit d’ailleurs bien dans les vidéos que ce qu’ils montrent est soit identique, soit similaire, et d’ailleurs, le pdf qui est plus souvent mis à jour, indique que telle ou telle pièce a changé. C’est très bien de changer et d’améliorer l’imprimante au fur et à mesure du temps, mais il n’y a malheureusement aucune indication de la version de l’imprimante.
Tout au plus, vous trouverez une date par-ci par-là qui indique la dernière vérification. C’est surtout dommage pour ceux qui ne commande pas chez Geeetech directement et qui risquent donc d’avoir une ancienne version (même si je pense que celle-ci serait parfaitement fonctionnelle sans les dernières améliorations, mais ça reste quand même dommage).

 

Ce qui est marrant dans les vidéos de montage, c’est qu’à certains moments, vous voyez le gars qui se dit à lui-même » Ben merde! Elles sont ou les pièces suivantes?! Ou je les ai mises?  » Et hop, il part les chercher ! xD

Ou encore:  « Je visses ça là, puis ça là, j’essaie d’insérer ça là » et là vous avez une main qui lui dit non, c’est pas à cet endroit! xD

20170723_093041-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i320170723_130936-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Petit à petit ça prend forme!

20170723_151718-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i320170723_161648-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i320170723_204616-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Ah, premier soucis, il manque une vis! Pas pensé à vérifier si le nombre de vis était correcte ou non.

Un petit mot au support technique: Nickel, ils vont m’en envoyer!

 

Ah, et ils n’ont pas pensé à tout! Il manque un outil: de quoi faire un trou dans du caoutchouc pour visser la courroie! Heureusement que j’avais le matos nécessaire, mais cela aurait été bien de le préciser.

Avec ce genre ce genre de poinçon pour cuir, ça marche très bien, c’est avec un outil du genre que je l’ai fait: https://www.amazon.fr/Aodoor-renouvelable-ceinture-tournante-perforateur/dp/B01HPMTLGE

Et on continue le montage!

20170724_200857-e1506891172285-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Quand on voit le nombre de fils, on comprend le nombre de colsons fournis!

20170724_220054-500x281 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

 

Et voici à quoi ressemble la version finale de l’imprimante 3D:

geeetech-prusa-aluminium-500x500 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3

Suit ensuite la programmation!

De ce côté-là, rien à dire de spécial, ce sont des logiciels qu’on peut pratiquement utiliser avec n’importe quelle imprimante 3D, le tout étant de bien les configurer.

Par ailleurs, une erreur de Geeetech, c’est que dans le mode d’emploi, les réglages sont fait pour une buse de diamètre de 0.4mm alors que l’imprimante m’a été fournies avec une buse de 0.3mm.

Cette différence de 0.1mm fait tout changer, d’une pièce qui ne ressemble à rien, vous avez une belle pièce imprimée!

 

Conclusion

Ce fut une belle expérience que de monter cette imprimante 3D soi-même, ce fut très instructif et je ne regrette pas du tout! Le fait de monter soi-même son imprimante 3D vous fait apprendre énormément sur celles-ci, et vous permet en cas de soucis de découvrir la source du problème, de pouvoir y remédier, de comprendre exactement comment elle fonctionne, etc…

A noter que le montage n’a pas pris nécessairement beaucoup de temps: en faisant à mon aise, il m’a fallu 1 journée et 2 après-midi pour la monter de A à Z.
En cas de souci, le service client est sur whatsapp et réagit assez rapidement et vous aide assez bien (en anglais).

Je ne peux pas réellement comparer face à une imprimante 3D en acrylique, mais du peu que j’ai pu comparer avec des vidéos, cette Geeetech en aluminium donne vraiment une impression de rigidité à toute épreuve, je vous la conseille vraiment!

 

Lien: https://www.amazon.fr/gp/product/B01N9DR8AY/

A noter qu’elle existe aussi en acrylique: https://www.amazon.fr/gp/product/B01DDNWLWU/

test-avis-appreciation-critique-review-2 Test / Avis : imprimante 3D Geeetech Aluminium Prusa i3


A propos de Pandoon

Créateur de ce site, j’ai par conséquent pratiquement toutes les casquettes: Administrateur, webmasteur, rédacteurs, etc…

Utilisateur avancé de Windows depuis la version 95, je suis devenu en quelque sorte un spécialiste sur ce système d’exploitation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *